Les commandes sur le site internet sont suspendues jusqu'au : 01/03/2021

Le désordre des choses ; l'art et l'épreuve du politique Le désordre des choses ; l'art et l'épreuve du politique
Le désordre des choses ; l'art et l'épreuve du politique Le désordre des choses ; l'art et l'épreuve du politique

Le désordre des choses ; l'art et l'épreuve du politique

À propos

Quand l'art se conjugue au politique, il implique d'emblée la mise à l'épreuve des frontières et finalités de l'art et se dissocie du rassurant crédo d'un art qui ne porte que sur lui-même. Réfléchir sur l'art en tenant compte du politique, c'est aborder les oeuvres en repérant les rapports de force qui s'y jouent, tant du côté du pouvoir que des contrepouvoirs, l'un n'existant pas sans les autres. Le désordre des choses. L'art et l'épreuve du politique accueille des essais critiques où l'art - ses pratiques, ses institutions, ses réseaux et les personnes qui y occupent un rôle - et se présente comme un espace d'analyse privilégié de l'oeuvre qui se veut prendre une distance face aux normes et aux règles. Le livre se divise en quatre parties, débutant avec un retour sur l'exposition Le Désordre des choses présentée à la Galerie de l'UQAM (Marie-Ève Charron et Thérèse St-Gelais), puis se poursuit avec les sections « Identités racisées et représentations » (Joséphine Bacon, Ariane De Blois, Agnès Berthelot-Raffard), « Pratiques critiques des institutions » (Chantal Mouffe, Véronique Leblanc, Caroline Monnet, Steve Lyons) et « S'affranchir des autorités » (Annie Gérin, Katrie Chagnon, Eduardo Ralickas, Stéphane Martelly).

Rayons : Arts et spectacles > Généralités sur l'art > Essais / Réflexions / Ecrits sur l'art

  • EAN

    9782980905292

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    240 Pages

  • Longueur

    520.2 cm

  • Largeur

    150.1 cm

  • Épaisseur

    1.5 cm

  • Poids

    300 g

  • Distributeur

    Pollen

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty