Pauvre Richard Pauvre Richard
Pauvre Richard Pauvre Richard

À propos

Explorant à la perfection les cheminements imperceptibles des êtres, la complexité mouvante de leur conscience, de leurs secrets, james prétendait avoir écrit "cette romance légère d'une plume facile" et que "la forme seule sauve l'oeuvre d'art". plonger dans les histoires de celui que virginia woolf qualifiait de "vieux gentleman courtois, raffiné, sentimental", c'est plonger dans tout un univers intellectuel et affectif dont cette nouvelle est un échantillon exemplaire.

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782842050467

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    135 Pages

  • Longueur

    15 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    102 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Poche

Henry James

Né à New York en 1843, mort à Londres en 1916, Henry James qui prit la nationalité anglaise un an avant sa mort, est l'écrivain qui a dépeint le plus finement la distance, qui n'a cessé depuis de s'élargir, entre l'esprit européen et la sensibilité américaine. C'est à Londres où il s'établit à partir de 1876 qu'il écrit ses plus grands chefs-d'oeuvre. Une série d'études sur la femme américaine dans un milieu européen fut inaugurée par Daisy Miller (1878). Le thème opposant innocence américaine et sophistication européenne se retrouve dans Les Européens (1878), Washington Square (1880), Les Bostoniennes (1885) et « Reverberator » (1888) et atteint sa conclusion avec Les Ambassadeurs (1903) où la civilisation est définie comme « la tradition ininterrompue de culture que l'Europe occidentale hérita du monde antique ».ÿLa Différence a publié en poche dans « Minos » : « Reverberator », Une vie à Londres, L'Autre Maison, Heures italiennes, Esquisses parisiennes, Le Sens du passé et La Scène américaine.

empty