L'Heptaméron

À propos

72 nouvelles, racontées sur 7 jours par 10 orateurs (7 femmes et 3 hommes). Enfermés, à cause de la crue d'un cours d'eau, dans une abbaye, ils se racontent des histoires pour passer le temps. Entre chaque récit, les auditeurs confrontent leurs réactions et leurs interprétations. Ce recueil est un des textes fondamentaux de la Renaissance ; et, entre Rabelais et Montaigne, l'un des trois plus importants. L'auteure adapte en français les nouvelles dites "à l'italienne" (dans la tradition du Décaméron de Boccace). Certaines histoires font rire, d'autres pleurer ; on passe de la farce à la comédie psychologique, de la violence extérieure à la violence des passions. Elles se veulent toutes actuelles et «véritables», miroirs de l'homme, dans ses misères, dans «la fragilité des coeurs». Il s'agit souvent de ce qu'on appelle aujourd'hui des faits divers (et qu'on appelait à l'époque des cas mémorables et édifiants, dont on peut s'inspirer moralement) : histoires tragiques, violentes (assassinats, incestes, viols...), histoires d'amour qui finissent mal... Il est beaucoup question de querelle des sexes (les mauvais tours que font les femmes à leurs maris, racontés par les hommes ; l'infidélité de ceux-ci, racontés par les femmes...) Ce livre est à l'origine du développement du genre de la nouvelle en France : Marguerite de Navarre a défini le genre de la nouvelle en langue française. Elle est au XVIe siècle ce que Maupassant est au XIXe.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Littérature générale > Œuvres classiques

  • EAN

    9782072884610

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    752 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Épaisseur

    3 cm

  • Poids

    374 g

  • Distributeur

    Sodis

Infos supplémentaires : Broché  

empty