Le drageoir aux épices ; croquis parisiens

Le drageoir aux épices ; croquis parisiens

Résumé

Si Huysmans est connu pour être un romancier et nouvelliste majeur et à l'influence durable de notre littérature, il n'en a pas moins illustré de façon magistrale la longue tradition du poème en prose. C'est même par là qu'il a commencé son oeuvre avec Le drageoir aux épices en 1874, puis Croquis parisiens en 1880. Dans la lignée d'Aloysius Bertrand, Rimbaud et surtout des Petits poèmes en prose (Le Spleen de Paris) de Baudelaire, ces deux recueils, pour la première fois réunis en édition courante, évoquent de façon saisissante des scènes de rue, de music- hall ou de brasseries, mêlant les portraits de gens du peuple aux grâces sensuelles des demi-mondaines dans des vignettes qu'on dirait gravées à l'eau-forte par un Toulouse Lautrec ou un Hogarth auquel le poète du reste se réfère. Mais surtout le lecteur y trouvera la jouissance d'une écriture alerte, colorée, charnelle au rare pouvoir de suggestion. C'est l'universitaire Jean-Pierre Bertrand, par ailleurs collaborateur de la Pléiade Huysmans avec la sortie de laquelle coïncidera notre publication, qui a pris en charge l'édition de ce volume et éclaire de ses notes et commentaires ces poèmes en prose qui étaient comme le chaînon manquant entre le répertoire du XIXe siècle et la rénovation du genre par les Apollinaire, Max Jacob puis Ponge ou Bonnefoy.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

  • EAN 9782072859175
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 284 Pages
  • Longueur 18 cm
  • Largeur 11 cm
  • Épaisseur 1 cm
  • Poids 228 g
  • Distributeur Sodis

Série : Non précisée

Rayon(s) : Littérature générale > Poésie

Joris-Karl Huysmans

Joris Karl Huysmans (1848-1907), tour à tour naturaliste, décadent, sataniste, critique d'art, piéton de Paris, symboliste, et enfin chrétien, est probablement le plus grand écrivain français de cette époque "fin de siècle", annonciatrice de notre siècle des catastrophes.

empty