Les commandes sur le site internet sont suspendues jusqu'au : 01/05/2021

  • « À quel moment précis est-elle tombée de l'autre côté ? Du côté des gens qui deviennent tristement célèbres dans leur immeuble, leur quartier, parce que la photo de leur enfant a été imprimée sur un avis de recherche ? » Adèle n'a que seize ans lorsqu'elle disparaît. Marion, sa mère, prévient aussitôt la police. Malgré les recherches, elle reste introuvable. Entre l'adolescente et ses proches, les liens se sont distendus et le silence l'a emporté. Moins d'une semaine après sa disparition, un attentat perpétré par Daech au Forum des Halles tue vingt-cinq personnes. Et si Adèle faisait partie des victimes ?
    Dressant avec brio le portrait en creux d'une absente, l'auteure de Danser livre un roman émouvant qui nous tient en haleine de bout en bout.

  • Danser

    Astrid Eliard

    «On est tous si affamés de pirouettes et de sauts, qu'on danse en dehors des cours, dans les chambres, dans le hall, dans le jardin».

    Nanterre, école de danse de Paris. Chine, Delphine et Stéphane n'ont qu'un rêve : devenir les étoiles de l'Opéra Garnier. Avec beaucoup de grâce, Astrid Éliard nous entraîne dans un monde à part, où l'on vit en tutu et chignon pour les filles, en collant pour les garçons. Mais derrière cet uniforme, on découvre des adolescents comme les autres, préoccupés par les questions de leur âge et de leur époque.

  • New York Again est la rencontre des auteurs autour de leurs visions opposées de la Pomme. Nicolas Eliard s'y rend très régulièrement pour son travail, lors de séjours très courts, sans jamais pouvoir réellement la visiter. Gilles Le Guen y a vécu 10 ans avant d'être expulsé du territoire américain. Malgré ces vécus antinomiques, ils développent une vision commune, empreinte de nostalgie, en forme de déclaration d'amour à la ville.

  • Exposer clairement et précisément à l'aide d'exemples simples des règles qui le sont beaucoup moins : voici l'objectif avoué des auteurs de cet ouvrage consacré au démembrement de propriété. L'expérience conjuguée de l'un, en tant que juriste au CRIDON, et de l'autre, en qualité de notaire, présente l'extrême avantage de mettre en relief les sujets pour lesquels la pratique révèle un grand nombre de questions, d'incertitudes ou d'erreurs.
    Le sujet est vaste, transversal mais toujours d'actualité. La plupart des techniques de transmission patrimoniale reposent en effet sur le démembrement de propriété. Aux règles « traditionnelles » de l'usufruit s'ajoute un large développement consacré au quasi-usufruit. De nombreuses formules d'application sont proposées.
    Souhaitons au praticien et à l'étudiant de pouvoir ainsi faire face aux situations les plus diverses et variées.

  • Six couples, six nuits de noces. Et six façons bien différentes de vivre cette étape décisive : des nouvelles tour à tour drôles, tendres, mélancoliques, cruelles ou ironiques, comme autant de paraboles douces-amères.

  • L'art africain bénéficie depuis quelques années d'un regain d'intérêt en Occident. Mais les pays africains n'en profitent pas tous également. Le Burkina Faso, qui est resté longtemps en marge de cette évolution, assiste aujourd'hui à l'émergence d'un véritable milieu de l'art. Ce livre, après l'analyse des conditions de cette évolution, se propose d'esquisser un état de la création contemporaine dans ce pays à travers la présentation de quelques artistes et de leur démarche.

  • Ouvrage technique pour les notaires en formation ou en exercice. Rédigé par deux spécialistes des sûretés.

  • Déjà l'automne Astrid Éliard Éva se demandait souvent ce qu'elle avait fait de sa vie jusqu'à ses quarante ans. Selon elle, ils lui étaient tombés dessus avant qu'elle atteigne réellement cet âge. Qu'avait-elle fait tout au long de ces quarante années ? Que n'avait-elle pas fait ? À vingt ans, elle était, disons, pulpeuse. À l'époque, ses cheveux lui descendaient jusque dans le dos, c'étaient des cascades rousses, entortillées, des cheveux d'Ève au jardin d'Éden, des cheveux de Vénus sortant du bain, aussi exubérants que ses formes...

    Invités à la campagne par un acteur riche et célèbre, Éva et Michel s'apprêtent à passer un week-end de rêve. Mais rien ne se déroule comme prévu : il tombe des trombes d'eau, la maison au fond des bois est vétuste, et le tête-à-tête avec leur hôte oppressant. Toutes ces contrariétés et l'atmosphère étrange des lieux réveillent chez Éva un malaise diffus et font ressurgir de douloureux souvenirs. À quarante ans, devenue l'épouse modèle d'un chirurgien esthétique, elle se pose des questions sur son couple et sur sa vie...

    Astrid Eliard est journaliste. Elle est l'auteur d'un recueil de nouvelles, Nuits de noces, prix SGDL de la nouvelle.

  • L'ouvrage Il suffit de passer le pont... sous-titré Manifeste pour une nouvelle civilisation se donne pour but de suppléer à l'absence totale d'alternative touchant l'éthique et la pérennité de notre civilisation. Les deux auteurs s'y positionnent sur des sujets importants (social, écologie, communication, finance, patrimoine et disent leurs indignations quant à l'oubli de l'homme dans tous les domaines, et sur un soi-disant progrès, qui en fait cache des volontés de puissance et d'appropriation.

    Aucun changement valable ne se fera sans une profonde reconversion des esprits, et cet ouvrage est là pour apporter les éléments nécessaires. Nous en trouvons la substance dans l'oeuvre du Professeur Gilbert Durand, Science de l'homme et Tradition .

  • La loi du 23 juin 2006 portant réforme des successions, la loi en faveur du travail, de l'emploi et du pouvoir d'achat (tepa) du 21 août 2007, ainsi que les récentes lois de finances ont bouleversé le paysage de la fiscalité successorale.
    Une refonte de la première édition de cet ouvrage s'est donc avérée nécessaire. ce manuel dresse un panorama complet des principes applicables à la fiscalité des successions. s'appuyant sur de nombreux exemples, il s'adresse tant aux praticiens qu'aux étudiants qui en distilleront le savoir-faire incontournable en matière de liquidation de succession et pourront ainsi faire face aux situations les plus variées.

  • Découvrez Sacrée Marie !, le livre de Astrid Eliard. Marie a tout pour être heureuse : un mari médecin, une jolie maison, des amies, deux enfants... Le tableau est idyllique, mais les apparences sont parfois trompeuses. Son mari la croit stupide, l'exploite et la méprise. Marie a toujours pensé que les enfants seraient le point d'orgue de son épanouissement personnel : elle constate que la réalité est bien loin de ses rêves. Déçue par le couple et par la maternité, Marie doit réagir. Dans une prise de conscience radicale, celle que tout le monde considère comme une idiote va forcer son destin, s'émanciper et prendre sa revanche...

  • S'il est un sujet qui suscite convoitises, rancoeurs, mensonges et jalousies c'est bien celui de l'héritage. Il y a quelques siècles, c'était le royaume qui était l'objet de conflits conduisant à sa division en provinces et parfois à la guerre.
    L'époque a changé, les familles continuent à se déchirer. Il est vrai que le sujet, étroitement lié à la mort, est quelque peu tabou et entouré de nébulosité. En témoigne l'ampleur de la polémique entourant le décès de notre rockeur national, Johnny Hallyday.
    En France, environ 600 000 décès surviennent chaque année conduisant au règlement d'autant de successions. Le mythe de l'oncle d'Amérique anime encore la mémoire collective. Un éclairage s'impose.
    L'auteur, spécialiste en droit de la famille, rappelle les principes fondamentaux gouvernant la matière, en explique l'origine et les conséquences. 100 questions/réponses illustrent les développements et donnent à l'ouvrage un aspect pratique accessible à tous.
        Franck Éliard est un spécialiste du droit de la famille. Formateur, conférencier, auteur, il a exercé la profession de notaire pendant 20 ans et est chargé d'enseignement à l'université de Nantes. Certaines de ses publications sont référencées dans le code civil.
    Son palmarès sportif est aussi étoffé. Coureur cycliste de niveau 1re catégorie FFC de 1987 à 1997, son palmarès compte une quarantaine de victoires, dont deux titres de champion de France des professions judiciaires (policiers, gendarmes, douaniers...) et 125 podiums. Depuis 2011, il est recordman du monde de vitesse de jet-ski et, à ce titre, parrain sportif de l'association « Enfants, cancer et santé ».
    Il publie ici son dixième ouvrage et illustre ainsi sa parfaite maîtrise du droit de la famille.

  • Depuis de nombreuses années, le concessionnaire de vente bénéficie d'une protection particulière, autrefois à travers l'application de la loi du 27 juillet 1961 relative à la résiliation unilatérale des concessions de vente exclusive à durée indéterminée à l'occasion de la rupture unilatérale du contrat, aujourd'hui intégrée dans le Code de droit économique (Titre 3 Livre X, principalement articles X.35 à X.40 relativement à la résiliation). Évoluant dans un contexte international et européen, l'objectif du législateur ne peut être rencontré à chaque fois que le concessionnaire se trouve en difficulté. En qualifiant cette législation de loi de police, la volonté du législateur était de mettre en évidence le caractère impératif et cruciale de celle-ci. Qualification qui emporte néanmoins des effets pervers que nous développerons. La codification opérée permet-elle de remédier aux imperfections de la loi du 27 juillet 1961 ? Ou a contrario, ne diminue-t-elle pas la protection instituée ?

  • Les bourgeoises Nouv.

    Mères de famille comparant les mérites de leurs nounous respectives ; parents ouverts à la mixité sociale mais ayant fait le choix de l'enseignement catholique pour leur progéniture ; jeune épouse ne sachant pas comment parler à sa femme de ménage ; trentenaire dévouée à la carrière de son mari redoutant le désoeuvrement...
    Les personnages de femmes peuplant le recueil d'Astrid Eliard ont en commun d'appartenir à une même classe sociale, la bourgeoisie. Néo-bobos d'aujourd'hui, de vieille tradition française, ou parvenues récentes, tour à tour ridicules ou attachantes.
    Renouant avec le ton doux-amer de son premier recueil de nouvelles, Nuits de noces, Astrid Éliard croque ses personnages avec une tendre ironie, souligne leurs tics sans jamais les juger et propose une galerie de portraits hauts en couleurs.

  • In this fascinating, colorful chronicle based on hundreds of interviews and years of research and digging John Helyar brings to vivid life the extraordinary people and dramatic events that shaped America's favorite pastime, from the deadball days at the turn of the century through the great strike of 1994. Witness zealous Judge Landis banish eight players, including Shoeless Joe Jackson, after the infamous "Black Sox" scandal; the flamboyant A's owner Charlie Finley wheel and deal his star players, Vida Blue and Rollie Fingers, like a deck of cards; the hysterical bidding war of coveted free agent Catfish Hunter; the chainsmoking romantic, A. Bartlett Giamatti, locking horns with Pete Rose during his gambling days of summer; and much more . . . .

  • « La première fois que j'ai lu un livre de Joyce Carol Oates, j'ai ressenti ce que les addictologues appellent le « flash », cette extase originelle qu'un intoxiqué n'a de cesse de reproduire par la suite. Je me suis alors plongée dans son oeuvre avec un appétit insatiable. Je ne sais pas si je lirai tout JCO, elle a tant écrit. Et c'est heureux pour moi. Quand je serai une vieille dame, rassasiée de jours et de lectures, je sais qu'il y aura encore et toujours, un petit roman, un essai, un poème, une phrase de JCO à picorer ici ou là. J'aime Joyce Carol Oates d'un amour inconditionnel, que ses livres soient grands ou petits, « mineurs » ou « majeurs ». Elle n'est jamais très loin de mon oreiller, elle est même tout près de mon coeur, quand j'ai perdu le goût de lire ou d'écrire.» Astrid Eliard L'auteur : Astrid Eliard est chroniqueuse littéraire. Elle a publié plusieurs livres sur les affres de la vie conjugale dont "Nuits de noces" (Grand Prix SGDL de la Nouvelle). Elle est aussi l'auteur de "Danser", qui retrace le quotidien de trois adolescents, petits rats à l'Opéra de Paris (Mercure de France). La collection Duetto : Ecrivains et critiques sont invités à évoquer leur grande passion littéraire, à parler d'un auteur qu'ils admirent, qu'il s'agisse d'un maître disparu depuis longtemps ou d'un contemporain qu'ils ont eu la chance de rencontrer.

  • Anglais Barbarians at the gate

    ,

    Sur commande
empty