Les commandes sur le site internet sont suspendues jusqu'au : 01/05/2021

  • Un élève officier de l'armée austro-hongroise, aspirant écrivain, adresse ses tentatives poétiques à Rainer Maria Rilke et sollicite son avis. De 1903 à 1908, en quelque dix lettres, le jeune homme, alors à la croisée des chemins, hésitant entre la voie toute tracée de la carrière militaire et la solitude aventureuse de la vie d'écrivain, confie à son aîné admiré ses doutes, ses souffrances, ses émois sentimentaux, ses interrogations sur l'amour et la sexualité, sa difficulté de créer et d'exister. Le poète lui répond. Une correspondance s'engage. Refusant d'emblée le rôle de critique, Rilke ne dira rien sur ses vers, mais il exposera ce qu'implique pour lui le fait d'écrire, de vivre en poète et de vivre tout court.

    /> Publié pour la première fois dans son intégralité, cet échange intime ne permet pas seulement de découvrir enfin le contrechamp de lettres qui furent le bréviaire de générations entières, il donne au texte de Rilke une puissance et une portée nouvelles, et invite à repenser la radicalité de son engagement esthétique, mais aussi la modernité frappante de sa vision de la femme.

    Édition établie par Erich Unglaub.

  • « L'art c'est comme le chinois, ça s'apprend », aurait dit Picasso. Il aurait pu ajouter que l'enseignement du chinois constitue un art à part entière. C'est ce que démontre Jean François Billeter dans son essai L'Art d'enseigner le chinois, adressé à tous les lecteurs, et non seulement aux professeurs ou étudiants de chinois.

    Dans cette réflexion sur le pouvoir des mots, il révèle toute la finesse requise pour enseigner cette langue en tout point différente de la nôtre. Comme la musique, le chinois, pour être compris, doit être pratiqué. Le lecteur est ainsi invité à s'approprier quelques phrases caractéristiques pour comprendre comment entrer dans cet idiome, même sans en être familier. Jean François Billeter se révèle être, en plus d'un brillant sinologue, un pédagogue modèle.

    Après avoir été professeur d'études chinoises à Genève, Jean François Billeter a quitté l'université pour se consacrer à ses propres travaux. Dans ses études sur certains textes remarquables de Tchouang-tseu et sur l'art chinois de l'écriture, il allie la plus grande rigueur sinologique au souci constant de se faire comprendre des lecteurs non sinologues, à la fois par la clarté de l'expression et par la richesse des références à l'héritage occidental, ou simplement à l'expérience commune.

  • Le monde universitaire est peuplé d'enthousiastes, persuadés qu'ils aident à faire avancer la recherche. Mais à quoi bon avancer quand on a perdu sa boussole ? Dans ce pamphlet, Baptiste Dericquebourg fait le constat d'une Université profondément en crise, uniquement capable d'assurer la reproduction de ses propres ministres. Philosophie et littérature sont désormais bonnes pour elles-mêmes, et le culte de ces disciplines a finalement mené à une « esthétique de l'impuissance ». Les théoriciens structuralistes sont loin d'être innocents de ce processus, à commencer par Pierre Bourdieu.

    Âgé de 33 ans, Baptiste Dericquebourg, a étudié la littérature et la philosophie à la Sorbonne et à l'École Normale Supérieure. Plutôt que d'entrer dans le monde universitaire, il choisit d'abord d'enseigner à l'Institut Français d'Athènes, puis en lycée et en collège. Depuis cinq ans, il est professeur de Lettres classiques en classes préparatoires littéraires en Bretagne. Il a également participé à la traduction de Marxisme et philosophie de Karl Korsch, publié aux Éditions Allia.

  • "Tanja Luci´c est devenue professeure de littérature à l'Université d'Amsterdam après avoir fui la guerre en ex-Yougoslavie. Là-bas, elle donne des cours à une classe composée de jeunes exilés yougoslaves dont la plupart gagnent leur vie en confectionnant des vêtements pour le « Ministère de la douleur », une boutique sadomasochiste. Tous vivent dans la « Yougonostalgie », un attachement sentimental à ce qu'était leur pays avant son éclatement. Pour soigner leur mélancolie, Tanja leur propose d'écrire le récit de leur vie et la façon dont ils ont vécu la désintégration physique et culturelle de cet État. Mais cette méthode pédagogique inhabituelle n'est pas sans conséquences : bientôt, elle s'attire les foudres des uns, et ravive les tensions entre les autres...
    Dans ce roman où l'ironie et l'humour noir sont rois, Dubravka Ugresi´c explore la douleur de la perte, l'isolement et la solitude auxquels ne saurait échapper aucun exilé. Que nous reste-t-il quand on a tout perdu - son pays, son foyer, et même sa langue ?"

  • Cet essai de Charles Péguy de 1913 nous plonge dans le passage à l'ère moderne. Mêlant à ce portrait pamphlétaire d'une société en mutation des souvenirs d'enfance, l'auteur pressent la crise, le règne absolu de l'argent et de la bourgeoisie. Les anciennes valeurs, honneur et travail, font désormais place à la valeur financière. De l'ouvrier au paysan jusqu'à l'enseignant, l'argent obsède, corrompt. Faire la classe n'est plus une mission mais une obligation professionnelle et lucrative. Et ce qui se passe dans la cour des petits est le reflet des changements survenus dans celle des grands. Car ces hommes qui cherchent à gagner plus en travaillant moins ne font que se précipiter vers un naufrage. Mais la mécanique est en marche, tout retour en arrière impossible.

    Né en 1873 et tué au cours de la bataille de la Marne en 1914, Charles Péguy fonde en 1900 les Cahiers de la Quinzaine. Il publie Notre jeunesse et Mystère de la charité de Jeanne d'Arc et L'Argent, son essai le plus connu, en 1913. Fervent défenseur des valeurs traditionnelles, c'est avec vivacité qu'il s'oppose à la réforme scolaire du début du XXe siècle et exprime un profond rejet du monde moderne.

  • Pourquoi les écrans absorbent-ils tant nos enfants ?

    Les technologies font partie de notre quotidien. Nos enfants grandissent avec des dessins animés et, de plus en plus tôt, ils sont attirés par les jeux en ligne, les réseaux sociaux et possèdent très vite leur propre téléphone portable. Et la pandémie liée à la Covid-19 a bien sûr accentué ce phénomène. Jonglant d'une activité à l'autre, les enfants deviennent les rois du multitâche. Ce mode de vie paraît si naturel à nos "enfants du numérique" ! Mais faut-il pour autant les initier le plus tôt possible aux technologies de notre monde moderne ? Ne risquent-ils pas de souffrir d'un "déficit de réalité", comme s'accordent à penser de nombreux spécialistes de l'enfance ?

    Comme Catherine L'Ecuyer le montre dans ce livre percutant, les enfants ont avant tout besoin d'expériences sensorielles et d'un lien d'attachement solide basé sur des interactions humaines positives. Ce n'est pas parce qu'un bébé est captivé par l'écran du téléphone de ses parents que celui-ci est un besoin pour sa croissance et son éducation. Et en ce sens, l'auteure démonte, avec des études et des exemples concrets, une série de mythes éducatifs. De façon pédagogique, elle partage les clés pour appréhender les liens entre éducation et numérique, autant à la maison qu'en classe, et montre que la meilleure préparation à l'utilisation responsable des nouvelles technologies a lieu dans la réalité, c'est-à-dire que la meilleure préparation pour le monde en ligne serait finalement... le monde hors connexion.

  • Offrir des poupées à sa fille et des camions à son garçon, demander à la première de ne pas parler trop fort et au second de ne pas pleurer, encourager la sensibilité artistique de l'une et les compétences scientifiques de l'autre, valoriser l'élégance chez les femmes et la performance chez les hommes... de nombreuses attitudes véhiculent ces stéréotypes tellement ancrés dans notre culture qu'ils échappent encore trop souvent à notre vigilance.
    Comment faire, lorsque l'on est parent, pour protéger ses enfants des clichés sexistes ? Comment les déconstruire et avec quels mots ? Comment ne pas enfermer les filles et les garçons dans les cases prédéfinies et trop étroites du féminin et du masculin ? Comment leur permettre de devenir des personnes libres, épanouies et respectueuses des différences ?
    C'est tout l'enjeu de ce livre qui, par le biais d'un abécédaire abordant toutes les thématiques, vous invite à déceler les préjugés et à briser les automatismes, au plus grand bénéfice de vos enfants.

  • Marie aimerait être une mère qui assure. Une maman qui n'élève jamais la voix, qui se fait obéir sans punir, qui trouve toujours du temps pour ses enfants... Sauf que du temps, elle n'en a plus. Depuis qu'elle a décidé de quitter son travail pour se consacrer à sa famille, rien ne va. Elle est épuisée et débordée par les contraintes du quotidien. Alors elle crie, elle punit et ne parvient plus à gérer son ado précoce, son cadet hypersensible et sa petite dernière énergivore. À l'aube de ses 40 ans, Marie frôle le burn-out parental. Mais a-t-elle le droit de se plaindre, elle qui a choisi d'être « au foyer » ? Et existe-t-il une recette pour devenir un parent parfait ?
    Un formidable roman-coach, dédié à tous les parents ! On y découvre, avec Marie, un lieu unique qui nous enseigne l'essentiel : être heureux pour rendre les autres heureux...
    Plus de 30 outils pour : désamorcer les crises de colère, se faire obéir sans crier, gérer les disputes, motiver ses enfants à l'école, communiquer avec son ado...

  • « Mais justement, s'il est question de mort, parlons de la vie : c'est urgent. » En 1958, Jacques Lusseyran s'installe en Virginie pour y devenir enseignant. Là, il convoque ses souvenirs, de sa déportation en 1944 à Buchenwald au présent américain.
    Dans la continuité chronologique d'Et la lumière fût (réédité avec succès par Le Félin en 2008), Jacques Lusseyran poursuit le récit de son existence, en élargissant toutefois l'expérience personnelle à une pensée plus vaste et forgée au fil d'un noble empirisme. Les thèmes évoqués vont du silence, à la poésie, en passant par la mémoire, l'enseignement et l'auditoire ou encore la notion de liberté intérieure.
    Comme une succession de longs aphorismes, les chapitres et la langue sont précis, faits de généreuses apostrophes au lecteur - une invitation à contempler la simplicité.
    Le monde commence aujourd'hui demeure une somptueuse leçon de résilience et un chant d'amour à la vie, dont la quête a lieu partout, tout le temps, du vestibule de l'enfer aux immensités américaines.

  • Dans cette leçon inaugurale de la chaire d'histoire de la pensée hellénistique et romaine professée au Collège de France, Pierre Hadot expose la démarche qui préside à l'ensemble de ses travaux et développe l'une de ses idées directrices : la philosophie antique n'était pas un ensemble de connaissances à assimiler, mais une pratique de transformation de soi-même, une initiation.

  • Le futur est dans l'enfance. Pas seulement parce que le futur appartient aux enfants, mais surtout parce que l'enfance est le seul état dans lequel l'humain fait profondément alliance avec l'univers qui l'entoure. Or, en ces temps difficiles que nous traversons, notre principale possibilité d'un futur émancipé réside précisément dans cette alliance avec l'univers que portent en eux les enfants. Si la pédagogie est le soubassement essentiel à toute entreprise d'émancipation de l'enfant, elle doit l'accompagner dans sa création de liens avec tout ce qui vit autour de lui. Autrement dit, la pédagogie doit cultiver des liens qui libèrent. Ce n'est pas seulement une question de formation des nouvelles générations, c'est toute notre culture et notre futur qui sont en jeu.

  • Autonomie, confiance en soi, créativité, concentration... Toutes les clés pour développer les potentiels de votre enfant ! Autonomie, confiance en soi, concentration, créativité... Voici quelques-uns des nombreux potentiels que la pédagogie Montessori permet de développer chez l'enfant. Souhaitant rendre accessible au plus grand nombre cette pédagogie, les auteurs proposent 200 activités pour les enfants de 0 à 12 ans s'articulant autour de :
    o l'éveil à la nature (faire germer une graine, observer les abeilles, etc.) ;
    o l'éveil à la culture et au monde (s'initier à l'archéologie, créer un dessin animé, etc.) ;
    o l'éveil du corps et des cinq sens (sentir en aveugle, tester la gravité, etc.) ;
    o l'éveil à la vie pratique (découvrir les aimants, casser une noix, etc.).
    Une mine d'or pour les parents qui souhaitent mettre en oeuvre facilement cette pédagogie au quotidien afin de développer l'épanouissement et les savoirs de leur(s) enfant(s) ! Céline Santini est passionnée par les pédagogies alternatives et les questions autour de l'éveil de l'enfant. Elle partage ses expériences sur son blog jourapresjour.fr consacré au développement personnel et aux méthodes de bien-être. Vendula Kachel est fondatrice d'une école Montessori avec la participation de l'association Montessori Tours. Elle promeut une éducation bienveillante et respectueuse au sein du Centre de Formation Montessori et sur son blog montessori37- nido.blogspot.fr

  • L'accompagnement pour développer la pédagogie Montessori à la maison avec son enfant de 1 an à 3 ans. La méthode développée par Simone Davies est globale et concerne toute la vie de famille. Petit à petit elle nous pousse à revoir nos certitudes un peu datées et nous fait revoir notre manière de penser la petite enfance, mais aussi l'image que nous avons de la pédagogie Montessori.
    Non, faire du Montessori à la maison n'est pas seulement préparer une caisse de jolis objets... ce n'est pas un "life style", c'est un véritable changement dans sa manière d'être.
    1 Changeons notre manière de voir les tout-petits
    2 Une introduction à Montessori
    3 Les activités Montessori pour les tout-petits
    4 Aménager l'espace chez soi, comment utiliser chaque pièce
    5 Elever un enfant qui se sent respecté
    6 Nourrir la coopération et les responsabilités
    7 Comment prendre soin de soi pour se rendre disponible en tant que parent
    Des témoignages de parents qui expérimentent la méthode chez eux
    Se préparer soi et son enfant à la suite (l'entrée à l'école)

  • "Socrate apparaît comme un médiateur entre la norme idéale et la réalité humaine. L'idée de médiation, d'intermédiaire, évoque celle de juste milieu et d'équilibre. On s'attend à voir apparaître une figure harmonieuse, mêlant en de fines nuances les traits divins et les traits humains. Il n'en est rien. La figure de Socrate est déroutante, ambiguë, inquiétante."Cette étude ne tente pas de reconstituer le Socrate historique, mais présente la figure paradoxale et ironique du sage telle qu'elle a agi dans la tradition occidentale à travers Le Banquet de Platon et telle qu'elle fut perçue par ces deux grands esprits socratiques que furent Kierkegaard et Nietzsche.

  • Aptitude fondamentale à partir de laquelle toutes les autres se développent, l'estime de soi est à placer au centre de tout projet éducatif. Car un enfant qui s'accepte et qui s'aime, un enfant dont l'estime de soi est saine deviendra une personne qui saura écouter ses besoins, mais aussi ceux des autres. Il osera tracer son propre chemin dans la vie, s'indigner contre les injustices, assumer ses erreurs, recevoir la critique de façon constructive. En s'appuyant sur des témoignages et sur des exemples, ce livre donne des outils concrets aux parents qui veulent encourager et favoriser l'estime de soi au quotidien. Il aidera chaque éducateur à communiquer différemment pour gagner en sérénité et en confiance partagées.
    Éduquer avec bienveillance - Communiquer autrement - Gagner en confiance

  • Apprendre de façon ludique, créative et avec plaisir ? C'est possible !

    Votre enfant a des difficultés pour se concentrer et retenir ses leçons ? Vous en avez assez des "crises de tête" qui finissent en pleurs ? Vous rêvez de faire rimer travail scolaire avec plaisir, découverte et réussite ?

    La Pédagogie positive est faite pour vous.

    Facile à mettre en oeuvre, cette pédagogie offre une démarche pour apprendre à apprendre, mémoriser, comprendre et structurer... Elle aide les enfants à retrouver le goût de faire leurs devoirs et les ados à adopter une méthode de travail efficace grâce à des outils innovants et simples tels que le Mind Mapping, la gestion mentale...

    Dans cet ouvrage gaiement illustré, les auteures, psychologues spécialistes de l'éducation, réhabilitent le questionnement et la curiosité des enfants de la maternelle à la fin de leurs études et redonnent confiance aux adultes qui les accompagnent. Leur mission est de révolutionner les méthodes d'apprentissage pour permettre à chacun de réveiller son profond désir d'apprendre... dans la joie et la bonne humeur !

  • Quelles surprises nous réserve l'Au-delà ? Et comment imaginer la Vie après la vie ?Au fil de courts récits vivants et pleins d'humour, où vous retrouverez des visages familiers, la journaliste et auteur Natalia Trouiller vous invite aux premières loges du banquet céleste.Venez partager le festin avec les boiteux, les paralysés, les riches, les savants, votre curé et (même !) vos collègues de bureau.Un livre unique qui nous aide à comprendre les fins dernières, à ne plus avoir peur de la mort et à désirer vivre la joie du Ciel !

  • « Si l'école recule, ce n'est pas la responsabilité des maths modernes, des méthodes globales, du collège unique, c'est parce que socialement notre pays recule, car nous ne nous battons plus suffisamment pour maintenir ce qui paraissait être des acquis sociaux inébranlables. L'école ne fait que suivre l'abandon de la médecine scolaire, de la formation des enseignants, l'explosion de la précarité des familles et le désintérêt pour la "politique".

    On ne saurait faire l'école sans se soucier de la société qui nous entoure, sans trouver des chaussures au petit Syrien qui arrive, sans chercher des solutions de relogement pour les enfants du bidonville rom, sans s'interroger sur ce qui nous pousse à avoir besoin d'aller dans des magasins le dimanche alors que tout le monde se doute que les enfants des caissières sont à l'abandon pendant ce temps. »

    Véronique Decker vit et travaille à Bobigny (Seine-Saint-Denis). Institutrice puis directrice d'école depuis plus de trente ans, elle revendique la puissance éducative, créatrice et émancipatrice de l'école publique. Un message fort, combatif, plein d'humanité et d'empathie. Elle est l'autrice de Trop classe ! (Libertalia, 2016) et L'École du peuple (Libertalia, 2017).

    Véronique Decker est directrice d'école à Bobigny (93) et militante Freinet.

  • Découvrir et s'initier à l'Islam en 200 notions illustrées.L'islam, une religion et une culture partagée par plus de 4,5 millions de Français, reste cependant plutôt méconnue. Loin de toute idéologie et dépourvu de visées polémiques, voici un ouvrage qui se donne pour mission d'expliquer ce qu'est l'islam en 200 notions - son histoire, ses fondements, sa pratique, sa culture - de façon simple et claire, et de satisfaire ainsi la curiosité des lecteurs de toutes religions et de leur ouvrir toutes grandes les portes du monde musulman.

  • Pour créer une relation privilégiée avec votre enfant dès sa naissance, apprenez les bases de la langue des signes ! Ce livre d'activités présente environ 200 signes répartis dans 8 chapitres thématiques. Votre enfant découvrira les signes de la vie courante grâce à des propositions variées :


    Des comptines, pour apprendre les signes en chantant ;

    Des jeux, pour pratiquer la langue des signes en s'amusant ;

    Du bricolage, pour faire des activités tout en signant.


    De nombreuses pistes de lecture vous permettront d'aller plus loin. L'ensemble de l'ouvrage est illustré de photos, complétées par des légendes et des codes QR donnant accès à des vidéos pour faciliter l'apprentissage des signes.
    Attention :


    La version ePub de ce livre numérique est en fixed-layout. Pour des conditions de lecture optimales, veillez à ce que votre tablette ou ordinateur supporte ce type de format.

    Pour accéder aux vidéos, vous devez disposer d'une connexion internet.

  • Pour bien apprendre, il faut prendre du plaisir à apprendre !

    Les enfants apprennent mieux quand ils font ce qui les intéresse vraiment : bouger, manipuler, se servir de tous leurs sens ! C'est l'idée phare des pédagogies alternatives et la meilleure façon de les aider à développer leur langage, à commencer à compter ou à reconnaître les lettres.

    En s'inspirant des grands pédagogues de l'Éducation nouvelle - Maria Montessori, Friedrich Froebel, Ovide Decroly et tant d'autres - ce livre montre comment on peut facilement accompagner son enfant dans ses premiers apprentissages, pas à pas, à la maison ou en balade !


    6 grands chapitres thématiques pour guider votre enfant dans sa découverte du langage, des mots, des chiffres...

    150 activités pour faire rimer jeu et apprentissage : petite activité de 5 minutes ou atelier pour une longue après-midi de vacances, elles sont simples à mettre en pratique.

    Un matériel pédagogique clé en main : un cahier détachable à la fin du livre fournit tout le matériel nécessaire pour compléter ce qu'on trouvera tout simplement... à la maison !

  • Au lendemain de la guerre de 1870, deux enfants, André et Julien, parcourent la France. Sur les pas de ces deux jeunes Lorrains patriotes, le lecteur découvre la vie des métiers et les nouvelles techniques de la première révolution industrielle. Un témoignage extraordinaire sur une époque, à travers "le livre de lecture" de nombreuses générations de Français. Dans son "Cheval d'orgueil", Jakez-Hélias l'appelle "le livre"... C'est devenu un document irremplaçable sur la vie quotidienne en France à la fin du XIXe siècle.

  • La créativité est la voie royale d'expression et d'apprivoisement des émotions !

    Joie, colère, peur, tristesse, impatience, amour... : les émotions sont au coeur des journées de nos enfants. Ils les vivent avec une intensité qui les déborde, laissant l'adulte souvent démuni.

    Dans ce guide, Mathilde Chevalier-Pruvo aborde, à travers une méthode innovante, les neuf émotions les plus présentes dans la vie des enfants. Elle s'appuie sur la créativité pour les aider à exprimer leurs émotions et à les apprivoiser, afin d'en faire des alliées. Grâce à 35 activités, fondées sur les pédagogies actives (Montessori, Steiner-Waldorf, Reggio Emilia), le jeune lecteur découvrira sa vie intérieure et renforcera son estime de soi. Au fil des chapitres, il fabriquera ainsi un croqueur de colère, un cahier anticauchemars, un jardin zen, un miroir des talents..., qu'il réuti-lisera au quotidien, en toute autonomie pour retrouver sérénité et joie. Chaque émotion sera également illustrée d'un conte : en s'identifiant aux personnages, l'enfant pourra mettre en mots ses émotions afin de trouver ses propres solutions pour se sentir apaisé et confiant.

    Que vous soyez parent, enseignant ou professionnel de la petite enfance, l'auteure vous offre des pistes concrètes pour accompagner le développement émotionnel des enfants de 0 à 10 ans, à travers un environnement bienveillant, apaisant et favorisant l'autonomie, pour un quotidien facilité.

  • Votre enfant comprend tout et très vite ? Il vous semble particulièrement éveillé pour son âge? Précis, concret et outillé, ce guide commence par définir la précocité en indiquant comment la reconnaître. Il s'intéresse ensuite à la question délicate de l'enfant précoce à l'école : quelles sont ses difficultés ? À qui faire appel ? Que peut-on mettre en place? Enfin, il vous donne des pistes pour aider votre enfant à renforcer son estime de soi, gérer son stress, reconnaître et exprimer ses émotions, faire ses devoirs...
    Un questionnaire de dépistage et une liste des dispositifs d'aide complètent l'ouvrage pour lutter contre le harcèlement scolaire le cas échéant.

    Cette nouvelle édition est enrichie d'un cahier d'exercices, pour vous permettre d'accompagner au quotidien le développement de votre enfant.

    Des définitions claires - Des solutions adaptées - Des exercices pratiques

empty