Premiers Matins De Novembre

  • Loi contre-révolutionnaire par excellence, l´état d´urgence lie les trois espaces-temps de la Révolution algérienne de 1954-1962, l´insurrection kanak de 1984-1988 et le soulèvement des quartiers populaires en France de 2005. Cet ouvrage revient en détails sur chacune de ces trois applications ainsi que celle, plus récente de 2015 à nos jours, en tentant de construire des ponts entre chacune. Dans cette étude, l´auteur utilise le concept de continuum colonial tant dans sa dimension temporelle que géographique. En son sein circulent notamment un certain nombre d´officiers militaires et hauts fonctionnaires coloniaux, mais aussi des populations immigrées et des révolutionnaires. Architecte de formation, l´auteur ancre sa lecture dans la dimension spatiale de l´état d´urgence en liant aussi bien les camps de regroupement en Algérie, la "ville blanche" de Nouméa, les commissariats de banlieues françaises, que la Casbah d´Alger, les tribus kanak ou encore les bidonvilles de Nanterre.

  • Le 25 juin 2013, une opération de police à Villemomble fait basculer la vie de la famille Kebe.
    Des policiers font erreur sur la personne et se ruent sur Makan Kebe. Les fonctionnaires hurlent : « Arrête-toi ! », le frappent et le plaquent au sol.
    Mohamed, le grand frère de Makan, voit la scène, accoure à sa rescousse, peu avant que leur mère Fatouma descende à son tour. Ils sont blessés et resteront mutilés à vie.
    Le combat judiciaire dans lequel se lance la famille Kebe prendra sept années. Arrête-toi !
    Raconte les violences policières subies ce 25 juin mais, au-delà, les vives cicatrices, les profonds déséquilibres et les répercussions dont elles sont le nom au sein de la famille.
    Arrête-toi ! est un récit de l'intime. Il dépeint le parcours d'un jeune homme confronté, avec sa famille, à la machine policière et judiciaire Une histoire d'arrestation policière qui fait tout basculer.
    Mais également l'histoire d'un combat où se mêlent rencontres, espoirs et solidarités.

  • Comme il y a une « affaire Dreyfus » ou une « affaire Audin », il existe une « affaire Abdallah ».

    Arrêté le 24 octobre 1984, Georges Ibrahim Abdallah est non seulement le plus ancien prisonnier politique d'Europe mais également le plus ancien de l'histoire de France depuis la révolution française. L'auteur nous offre à travers cette étude un retour détaillé sur l'homme et son combat, la longue chronique judiciaire qui conduira à sa condamnation, une grille d'analyse de la justice française et de la fabrique médiatique de l'opinion, et enfin un pamphlet aussi implacable que nécessaire en faveur de sa libération.

  • Assata, une autobiographie Nouv.

    Assata Shakur fut, dans les années 1960 et 1970, militante du Black Panther Party et de l'Armée de libération noire. Elle a connu le formidable bouillonnement d'une époque de révoltes et d'espérances pour les Noirs des États-Unis, comme la répression. De sa tendre enfance à son exil à Cuba, ses souvenirs se structurent autour du récit d'un emprisonnement de six ans.
    Une exceptionnelle leçon d'histoire populaire et d'engagement dans laquelle Assata dresse un portrait sans fard de l'oppression raciale et de la violence capitaliste aux États-Unis. C'est une source d'inspiration inaltérable pour celles et ceux qui, à travers le monde, exigent la dignité et la justice. Nouvelle édition augmentée.

  • Cette étude historique inédite et d'ampleur sur le sujet, nourrie d'archives militaires, administratives, journalistiques mais aussi d'entretiens, nous plonge au coeur d'une lutte de libération et retrace l'histoire d'une victoire populaire sur la contre-insurrection.

    En décembre 1960, des manifestations gigantesques surgissent depuis les quartiers les plus ségrégués des villes algériennes. Durant plusieurs semaines des cortèges organisés d'ouvriers en guenilles, de paysans déracinés, de maquisards blessés, de prisonniers à peine libérés, dont certains composés de femmes et d'enfants s'affrontent aux forces de l'ordre et repoussent les frontières de l'ordre colonial. La répression sera impitoyable mais cet événement marque un tournant de la révolution algérienne.

  • Des vécus pluriels, des présences et des mémoires qui gravitent autour des vers, des voix sororales et décoloniales : c´est ce que Kiyémis fait exister avec engagement dans une poésie vibrante et imagée qui dit ses inspirations et ses luttes. Ses poèmes, qui donnent à saisir la force des mots autant que celle des êtres, sont afroféministes et ils résonnent en dessinant des perspectives ouvertes. Avec ce premier livre, Kiyémis revendique la nécessité de prendre la parole face aux systèmes d´oppression, de continuer d´écrire ce qui a trop souvent été tu et de faire entendre des luttes multiples, entremêlées, à l´intersection.

  • Retraçant de façon éloquente la naissance et la formation d'un révolutionnaire, l'autobiographie de Huey P. Newton est à la fois un manifeste captivant et le portrait intime de l'organisation du Black Panther Party. De son enfance pauvre dans les rues d'Oakland aux luttes contre l'apartheid amerikkkain, de son rôle majeur dans les Black Panthers à son jugement et à son emprisonnent au comté d'Alameda, Le Suicide révolutionnaire est un témoignage puissant des luttes populaires et politiques pour l'autodéfense et la libération du peuple noir.

  • Un recueil de chroniques sur le quotidien d'une psychiatre palestinienne, le Dr Samah Jabr qui travaille dans un contexte de violences politiques sous occupation.
    Cet ouvrage considère le travail clinique à la lumière du contexte sociopolitique et analyse le traumatisme psychologique trans-générationnel qui marque la mémoire collective palestinienne.

  • Le jeudi 28 juin 1973 est assassiné à Paris par le Mossad, et les complices du sionisme, Mohamed Boudia, Algérien, homme de théatre et de culture, militant pour l'indépendance algérienne, écrivain, journaliste et combattant de la révolution arabe. Cet ouvrage met en perspective les éléments biographiques de la vie de Mohamed Boudia dans le contexte particulier des luttes de libérations nationales à travers son oeuvre. Il présente l'incroyable pluralité des écrits de cet homme mort à 41 ans et longtemps condamné à la clandestinité en liant le militant politique de la fédération de France du FLN et de la résistance palestinienne, à sa pensée.

empty