Patrick Radden Keefe

  • Ne dis rien

    Patrick Radden Keefe

    • Belfond
    • 24 Septembre 2020

    1972, Belfast, quartier catholique. Par une sombre nuit de décembre, une mère de famille est enlevée sous les yeux de ses dix enfants. Ils ne la reverront jamais...

    Pourquoi une femme apparemment sans histoires s'est-elle retrouvée la cible de l'IRA ? Était-elle réellement une moucharde ? Et pourquoi, alors que tout le monde connaissait l'identité des agresseurs, personne n'a rien dit ?

    En s'intéressant à l'« affaire Jean McConville », Patrick Radden Keefe, journaliste au New Yorker, revisite toute l'histoire du conflit nord-irlandais. Des manifestations du début des années 1960 jusqu'à la vague d'attentats qui a terrorisé tout le Royaume-Uni, en passant par les grèves de la faim de Bobby Sands et des Blanket men, il en révèle les derniers secrets, les zones d'ombre et, surtout, le prix à payer pour les individus.

  • The highly-anticipated portrait of three generations of the Sackler family, by the prize-winning, bestselling author of Say Nothing. The Sackler name adorns the walls of many storied institutions - Harvard; the Metropolitan Museum of Art; Oxford; the Louvre. They are one of the richest families in the world, known for their lavish donations in the arts and the sciences. The source of the family fortune was vague, however, until it emerged that the Sacklers were responsible for making and marketing Oxycontin, a blockbuster painkiller that was a catalyst for the opioid crisis-an international epidemic of drug addiction which has killed nearly half a million people. In this masterpiece of narrative reporting and writing, Patrick Radden Keefe exhaustively documents the jaw-dropping and ferociously compelling reality. Empire of Pain is the story of a dynasty: a parable of 21st century greed.

  • "La « crise des opioïdes » frappe les États-Unis avec violence : 70 500 décès par overdose en 2017, des milliers de familles en de´tresse, les services sociaux et de secours débordés...
    Cette situation est née dans les cabinets médicaux à la fin des années 1990. Prétendant que son antidouleur OxyContin n'e´tait pas addictif, l'entreprise Purdue Pharma a créé de toutes pièces une crise sanitaire majeure. Mais les profits sont a` la hauteur. La famille Sackler, propriétaire de l'entreprise, est devenue la seizième famille la plus riche du pays, et se construit une image de marque en finançant des universités et des musées, comme le Louvre à Paris."

empty