Nouveau Monde

  • Le lobby breton (Lobi Breizh) n'a pas son pareil en France.
    Clarisse Lucas lève pour la première fois le voile sur cet ensemble protéiforme composé aussi bien de capitaines d'industrie (Le Duff, Pinault, Leclerc, Yves Rocher, Bolloré, Hénaff, les frères Guillemot, etc.) que d'hommes et de femmes d'influence persuadés qu'une identité forte de la Bretagne va en retour dynamiser un élan collectif à visée économique, culturelle et politique. Qui sont-ils, ces décideurs du Club des Trente ou de l'Institut de Locarn ? Quel rôle jouent les Dîners celtiques ? Les clubs bretons à Paris ? Et tant de structures plus informelles encore...
    Lobby comme aucun autre, innervé par des réseaux multiples, à tel point que les divisions gauche/droite, laïcs/religieux passent au second plan face à la cause commune à défendre. En témoignent les batailles pour l'indemnisation des communes souillées par la marée noire de l'Amoco-Cadiz, la lutte victorieuse contre le projet d'une centrale nucléaire à Plogoff, les campagnes pour la réintégration de la Loire-Atlantique en Bretagne, prévue par certains en 2014, le combat pour la sauvegarde de la langue bretonne...
    C'est encore l'épopée de la Brittany Ferries, la bataille des labels " Produit en Bretagne ", réseau hors norme en Europe. Et parfois un " lobby écartelé " entre associations pour la défense de l'environnement et tenants de l'agriculture intensive. Voici enfin au grand jour les " réseaux partagés " des Bretons au coeur des administrations françaises d'État (police, armée, diplomatie, services secrets).
    En France, mais aussi partout dans le monde avec la diaspora de la Breizh Connection. Un pan du lobby plonge ses racines dans l'associatif, le monde de la culture, des arts, de la musique et de la danse, par exemple grâce aux cercles celtiques et aux bagadoù. Pourquoi la Bretagne de 2011 a-t-elle tellement le vent en poupe ? Les ramifications multiples du lobby breton entendent-elles s'engager à l'avenir dans la voie tracée par d'autres grandes régions européennes, Écosse ou Catalogne ? Telles sont les questions que pose l'enquête pionnière de Clarisse Lucas.

  • Séisme dans le monde des avocats : une véritable "révolution des prétoires" jette les robes noires dans la fournaise de la guerre économique.
    Acteurs privilégiés des conflits industriels et commerciaux, ces hommes et ces femmes de loi sont devenus de nos jours une composante essentielle de toute stratégie de conquête ou de défense des marchés.
    Ils contrent en outre avec efficacité - cette enquête le prouve - certains lobbies proches de l'appareil d'Etat, tel celui du nucléaire.
    Pour dévoiler ce rôle inédit des avocats, il fallait l'un d'entre eux, expert reconnu de l'intelligence économique et des stratégies juridiques des entreprises.
    Faits à l'appui, sa plume révèle le bras de fer de Greenpeace avec Areva, le géant nucléaire ; la lutte des producteurs de Champagne contre l'enfouissement de déchets radioactifs à deux pas de leurs vignobles ; l'attaque en règle de Free contre le "club des trois" autres opérateurs télécoms ; le combat pour la survie de Buffalo Grill après la crise de la Vache folle ; l'assaut des défenseurs de l'environnement contre les algues vertes.
    A chaque fois, c'est une débauche d'astuces juridiques mais aussi médiatiques, d'attaques surprise et de retournements de situation dignes des grands thrillers.

  • Les partis d'extrême droite sont souvent réduits à la personnalité de leur chef. Tout semble avoir été dit sur la nouvelle présidente du Front national depuis qu'elle a succédé à son père : sa trajectoire, ses idées, son programme, ses réseaux et sa stratégie de « normalisation » qui amène son parti à près de 20% dans les intentions de vote. Par contre, que sait-on de ceux qui constituent les forces vives du parti frontiste : cadres, élus, militants, adhérents, sympathisants ? Au nom de quoi décident-ils de se consacrer à un parti qui, plus que jamais, rejette ses racines d'extrême droite ?
    C'est afin de répondre à ces questions que l'auteur a mené une enquête au coeur de ce nouveau Front national. Au siège du parti, il a interviewé les plus proches collaborateurs de la nouvelle présidente qui ont accompagné son ascension. Dans le Pas-de-Calais, il a recueilli l'amertume de cette gauche ouvrière pour qui le Front national est devenu le véritable défenseur des « petites gens ». À Marseille, il a écouté les propos de ceux pour qui les « musulmans » sont les responsables de tous les maux de la société française : insécurité, chômage, communautarisme.
    Il a également analysé le sens et la portée des nouvelles thématiques mises en avant par la nouvelle équipe : anticapitalisme, ouvriérisme, laïcité, féminisme et même défense des homosexuels... Des thématiques qui ne manquent pas de surprendre et sur lesquelles le Front national espère bâtir une nouvelle légitimité politique.
    Cet ouvrage, très documenté, éclaire les mutations d'un parti qui prétend reconfigurer le système politique français, ainsi que les évolutions politiques et sociales d'une société française confrontée à l'une des plus graves crises de son histoire.

  • Chacun connaît le Quai d'Orsay, plus vieux service diplomatique du monde après le Foreign Office britannique.
    On ignore en revanche l'envers du décor des Affaires étrangères que ce livre-enquête révèle pour la première fois. Qu'abrite l'univers feutré des ambassades de France ? De la grandeur, des servitudes mais aussi de la misère et des bassesses. Grandeur d'une poignée de diplomates de haut vol qui croient toujours dans le destin universel de la France, de fonctionnaires de base mal récompensés de leur dévouement.
    Servitudes dans un monde secoué par des crises quotidiennes qui obligent nos représentants à défendre dans les pires conditions les citoyens français et les intérêts de la France, avec parfois l'appui des services secrets. Misère des budgets en chute libre, des disparités de statuts entre " nobles " et " piétaille ", des expédients parfois comiques, mais toujours lamentables. Misère des ambassades qui privatisent certains services de l'Etat, parfois au péril de la sécurité dans des pays autoritaires.
    Misère encore quand des diplomates sous influence compromettent les intérêts qu'ils devraient protéger. Bassesses enfin quand l'omerta du Quai d'Orsay jette un voile sur les scandales : réseaux de promotions occultes, favoritisme, gaspillages de fonds, tourisme sous couvert de voyages officiels, pillage du mobilier national, corruption et même cas de pédophilie. Enquête fouillée et inédite dans les couloirs et coulisses de nos représentations, Les diplomates - Derrière la façade des ambassades de France mêle anecdotes et chiffres, révélations et descriptions minutieuses, portraits incisifs et récits colorés souvent ponctués de scènes surréalistes.

empty