Mardaga Pierre

  • Madrid surprises

    Collectif

    Découvrez la ville la plus visitée d'Espagne :
    Partez à la découverte de la rayonnante ville de Madrid aux patrimoines architectural et culturel incompa- rables ! Ce guide emmènera de nombreux lecteurs désireux de connaître les secrets cachés de la capitale de l'Espagne. Avec ses neuf millions de visiteurs chaque année, Madrid est sans conteste la destination n°1 pour les citytrips en Europe.

    500 trésors cachés, à votre portée !
    Des centaines d'adresses insolites à découvrir et à redécouvrir, pour mieux apprécier Madrid et sortir des sentiers battus. Chaque adresse est reportée sur une carte pour permettre aux lecteurs de s'y retrouver. Le guide contient également de nombreuses photos afin de laisser transparaître l'ambiance de la ville.

    Un concept innovant :
    La collection des Guides surprises a conquis son public avec son concept innovant et sympathique. Ce sont en effet plus de 100 000 exemplaires de la collection qui se sont écoulés. Les livres se présentent comme une suite de « top 5 » tous plus alléchants les uns que les autres !

    Un journaliste passionné par sa ville natale :
    Anna-Carin Nordin, entrepreneure espagnole, nous fait découvrir la ville où elle habite en nous partageant les bons plans et des adresses plus insolites les unes que les autres. Suivez le guide !

  • Cet ouvrage propose des regards/éclairages croisés (du romancier au médecin en passant par le journaliste ou le juriste) sur un phénomène récent et inquiétant.
    Une scène « ordinaire ».
    « La maman était absente de la maison. À l'aube, j'ai été réveillé par des pleurs qui venaient du jardin. J'ai trouvé la gamine, qui n'a que 7 ans, recroquevillée derrière un buisson, du sang entre les jambes. » Récit d'une scène « ordinaire » dans l'Est du Congo...
    Une arme de guerre Depuis vingt ans, une violence inouïe frappe cette région. Si toute guerre moderne fait des ravages parmi les populations civiles, ici ce sont les femmes qui paient le plus lourd tribut.
    Une situation cauchemardesque qui a pris racine sur les collines rwandaises en 1994, l'année du génocide.
    Si la violence sexuelle en période de conflit a toujours existé, elle a désormais pris une dimension nouvelle. Utilisée à des fins stratégiques, elle est devenue une véritable arme de guerre.
    Un ouvrage collectif pour mieux comprendre une problématique complexe Ce livre est un voyage au pays de ces femmes et enfants que des hommes brutalisent, violent, torturent, mutilent.
    Après une nouvelle inspirée par cette sauvagerie, signée de l'écrivain congolais Jean Bofane, Hélène Dumas et Colette Braeckman reviennent sur les séquences du désastre, nous font revivre les heures les plus noires de ces vingt dernières années. La 2e partie du livre donne la parole à deux médecins (Guy-Bernard Cadière et Simon Gasibirege), deux hommes de terrain qui livrent leur expérience. Si le tableau est certes noir, il existe néanmoins des signes d'espoir. Les regards croisés dans la dernière partie de l'ouvrage portent sur les réponses judiciaires (Michèle Hirsch et Hélène Morvan), l'indispensable sensibilisation par les médias (Thierry Michel et Jean-Paul Marthoz) et la résistance des femmes, ici et là-bas (Maddy Tiembe et Colette Braeckman). Après une réflexion de Damien Vandermeersch sur l'impunité dans un monde sans repères, le mot de la fin revient au docteur Mukwege, symbole du combat contre le viol. Son combat aux côtés des femmes a d'ailleurs été couronné de nombreuses distinctions, dont le prix Sakharov 2014.
    Avec le soutien d'Amnesty International

  • Berlin surprises

    Collectif

    Partez à la découverte de la 3e ville préférée des Européens :
    Berlin, c'est plus de 150 musées, environ 140 bibliothèques et 60 théâtres à découvrir. Elle fait partie des villes les plus visitées en Europe et se situe même en 3 e position dans le top des villes préférées pour les citytrips en Europe. En tant que ville culturelle et artistique de premier plan, elle accueille chaque année des millions de visiteurs étrangers. Une raison de plus pour les lecteurs de découvrir sans plus attendre les nombreux autres secrets que recèle la capitale de l'Allemagne !

    500 trésors cachés, à votre portée !
    Des centaines d'adresses insolites à découvrir et à redécouvrir, pour mieux apprécier Berlin et sortir des sentiers battus. Chaque adresse est reportée sur une carte pour permettre aux lecteurs de s'y retrouver. Le guide contient également de nombreuses photos afin de laisser transparaître l'ambiance de la ville.

    Un concept innovant :
    La collection des Guides surprises a conquis son public avec son concept innovant et sympathique. Ce sont en effet plus de 100 000 exemplaires de la collection qui se sont écoulés. Les livres se présentent comme une suite de « top 5 » tous plus alléchants les uns que les autres !

    Une globe-trotteuse tombée amoureuse de Berlin :
    Après avoir voyagé à travers le monde, Nathalie Dewalhens s'est installée à Berlin il y a quatre ans. Très vite, elle est tombée amoureuse de la ville et a développé une véritable passion pour la capitale allemande. Ce qu'elle adore ? Prendre son vélo et parcourir les rues de cette ville fantastique.

  • Après la parution des volumes consacrés à Liège et à Mons, le troisième opus sur Charleroi et Sud- Hainaut renforce la collection des guides d'architecture. Outil de référence pour les particuliers et de découverte pour les amateurs, ce guide vous fera découvrir la ville de Charleroi et ses alentours de façon inédite.

  • L'« Ouverture émotionnelle » (OE) est une approche théorique et pratique qui s'inscrit dans le domaine du vécu et du traitement des émotions. Elle comprend quatre dimensions élémentaires ancrées dans les théories modernes des émotions et dans la recherche en psychothérapie. Ces dimensions sont nécessaires aux expériences et processus émotionnels : la représentation cognitive des états émotionnels ; la perception des indicateurs émotionnels corporels ;
    L'expression et la communication des émotions ainsi que la régulation des émotions.

  • Mons, c'est sa célèbre Grand-Place pavée bordée de cafés, son hôtel de ville vieux de plusieurs siècles, son beffroi qui offre une vue panoramique sur la ville. Mais pour les Montois, ce sont surtout les petites adresses moins connues, les bons plans qu'on se refile presque entre initiés, qui rendent leur ville si attachante. Que vous soyez Montois, expat' ou voyageur curieux, ce livre va tout simplement vous faire aimer Mons.

  • Ce recueil veut vous donner des voix à entendre. Ces voix racontent les traversées - de pays, de mers, de frontières ou d'enfers - qui, presque toujours, aboutissent à l'exil. Ces voix sont celles d'hommes et de femmes qui ont vécu, subi ou accompagné les fuites, les cheminements, les tortures et les rêves, brisés parfois. Et qui les écrivent. Ces voix sont celles d'écrivains (d'Irak, de Syrie, du Nigeria, du Congo, d'Espagne, de Belgique ou d'ailleurs) qui disent, de toute la force de leurs mots écorchés, la puissance de l'espoir.
    Et l'irréductible besoin de fraternité. Les droits d'auteurs issus de la vente de cet ouvrage seront reversés à Médecins du Monde pour ses programmes destinés aux personnes migrantes en Belgique.

  • Tu as renversé ton café sur ton chemisier tout propre, ta voiture ne démarre pas, tu t'es pris la tête avec ton col- lègue... Bref, le sort semble s'acharner sur toi ? Ce n'est pourtant pas une raison pour broyer du noir. Je vais te révéler mes petits trucs pour retrouver la joie de vivre malgré les aléas du quotidien. Et, cerise sur le gâteau, pour connaître le bonheur à long terme ! Croque la vie à pleines dents !

    Mam'zelle Camille - Les livres pratiques à offrir On a toutes besoin de Mam'zelle Camille, cette copine sympa débordante de bons conseils, d'imagination, de gentillesse et d'humour !
    Qu'il s'agisse de la pleine conscience, de la joie de vivre, du rangement ou de la confiance en soi, Mam'zelle Camille s'y connaît ! Elle a testé 1001 techniques et révèle à ses lectrices ses meilleurs trucs et astuces ! Dans un format compact et enrichis de jolies illustrations colorées, ces petits guides se consacrent aux questions et défis auxquels les femmes sont confrontées au quotidien. Très pratiques, ils proposent des solutions concrètes et incitent les lec- trices à mettre directement en oeuvre les divers conseils et exercices. Un véritable plaisir de lecture !

    Le cadeau parfait pour sa meilleure amie !

  • Véritable "manuel de bonnes pratiques" pour l'intervention auprès des personnes atteintes d'autisme, ce livre, comme l'écrit Carmen Dionne dans la préface, "en témoignant des approches reconnues et variées, apporte une contribution importante à la réflexion sur les pratiques actuelles certes mais sert également d'assise à celles à développer. Il s'inscrit en outil de référence pour soutenir le dialogue entre praticiens, familles et chercheurs". Ces dernières années, l'intervention auprès des personnes présentant un trouble envahissant du développement a suscité un intérêt croissant aussi bien de la part des chercheurs que des praticiens. Cet ouvrage se veut le témoin et la synthèse de différents modèles, modes et programmes d'intervention développés pour offrir des soutiens appropriés tant aux personnes avec autisme qu'à leur famille, et ce dans les différents milieux de vie fréquentés. Il complète la démarche par une perspective longitudinale originale, en présentant, outre les processus d'évaluation et d'intervention, le suivi de ces méthodes sur plusieurs années. Parallèlement, l'ouvrage met l'accent sur l'effort collectif qui doit se développer dans le cadre de l'intervention. C'est pourquoi, il s'adresse non seulement aux différents spécialistes concernés (psychologues, médecins, éducateurs, orthophonistes, psychomotriciens, enseignants et autres professionnels) mais aussi et surtout aux familles, et reconnaît de ce fait leur incontournable apport au projet de vie de leur enfant.

  • Dédié aux relations complexes et fructueuses qui se sont établies depuis la Renaissance entre l'architecture et l'imprimé, Le Livre et l'architecte est une contribution collective majeure aux réflexions sur la médiatisation de l'architecture. En rassemblant une quarantaine d'essais rédigés par des spécialistes de différents domaines : historiens de l'architecture, historiens du livre, historiens des techniques, qui se consacrent à l'étude de différentes périodes, de l'invention de l'imprimerie à nos jours, cet ouvrage se propose d'approfondir la connaissance du rapport entre cet art utile qu'est l'architecture et les ouvrages, tantôt pratiques, tantôt artistiques et somptueux, qu'il produit et qu'il utilise.

    De l'architecte auteur à l'architecte collectionneur ; de la conception du livre comme équivalent de la conception architecturale, à la bibliothèque comme autoportrait de son propriétaire ; de l'ouvrage envisagé comme document, à l'architecture considérée comme fiction ; les différentes pratiques analysées renvoient au conflit fondateur et latent d'une discipline « imparfaite », partagée dès l'origine entre un désir récurrent d'explicitation théorique et un déni non moins constant de cette même explicitation.

    Dans une variété de formes allant du plus modeste volume de texte au recueil grand format le plus richement élaboré, les productions concernées déclinent tous les types de relations possibles entre l'abstraction des idées et la séduction des figures. Les séances proposées sont consacrées aux usages des ouvrages et aux contenus qu'ils véhiculent, mais également à leur dimension matérielle, portant une attention particulière aux systèmes d'illustrations, à la relation entre le texte et les images, enfin à la composition et à la conception graphique, qui font des livres d'architecture des créations à part entière, aussi importantes pour leurs auteurs que les édifices réalisés. La table des matières se divise en deux grandes parties : technologie du livre d'architecture ; économie du livre d'architecture, pour aborder successivement les enjeux internes qui sont de l'ordre de la mécanique du livre, de la façon dont il s'organise et dont il fonctionne, puis les échanges financiers, intellectuels et symbolique dont il est le support.

    Ce volume rend compte de l'état de la réflexion actuelle sur ce domaine, à partir des travaux pilotés par l'Institut national d'histoire de l'art en association notamment avec le Conservatoire national des arts et métiers et le Centre d'études supérieures de la Renaissance.

  • L'idée d'architecture est aujourd'hui universellement partagée. Qu'en était-il au Moyen Âge au Japon et en Europe ? Comment percevait-on alors les abbatiales romanes et les cathédrales gothiques, les temples Zen et le style Grand Bouddha ? Et, de nos jours, quelle perception de l'architecture médiévale ont les historiens de l'art en Europe et au Japon ?

    Des convergences et des réalités irréductibles.

    Le XIXe siècle a insisté sur les convergences entre les cultures japonaises et européennes. Ne faut-il pas réévaluer les différences, qui sont aussi des signatures culturelles ? Ces questions, qui trouvent une application concrète dans la conservation du patrimoine médiéval, toujours vivant, engagent profondément notre présent.

    Une architecture en évolution.

    Dans l'Europe médiévale, l'architecture exprime une culture esthétique et une identité religieuse.
    Elle connaît un progrès continu, mêlé de retour à la grande tradition antique (Renaissance carolingienne, du XIIe, du XVe en Italie...), et un moment de création radicalement neuve : l'architecture gothique. À son tour, cet art gothique inspirera le renouveau néogothique qui, du XVIIe au début du XXe siècle, sera la source de la légitimité religieuse et, en partie, politique.
    En est-il de même au Japon ? Aujourd'hui, le style éclectique du Pavillon d'Or et du Pavillon d'Argent résume dix siècles d'évolution architecturale, de l'importation de l'architecture bouddhique à l'architecture moderne.

    Du style et de la technique.

    Si, aux XVIIIe et XIXe siècles, les historiens de l'art se sont interrogés d'abord sur les fondements philosophiques du beau, dont l'architecture n'est qu'une manifestation matérielle, aujourd'hui, ils s'intéressent non seulement à la stylistique, mais aussi aux techniques de construction, partie intégrante de l'esthétique. C'est peut-être dans cette évolution que le Japon et l'Europe retrouvent l'idée d'architecture médiévale.

  • Une collection qui a déjà convaincu 3 000 lecteurs :
    Après la parution des volumes consacrés à Liège et à Mons, le quatrième opus sur Tournai renforce la collection des guides d'architecture. Outil de référence pour les particuliers et de découverte pour les amateurs, ce guide vous fera découvrir la ville de Tournai et ses alentours de façon inédite.

    Une véritable bible de l'architecture à Tournai et en Wallonie picarde :
    Cette référence invite à regarder l'architecture autrement, et ce au travers d'une sélection de projets, illustrés de plans, situés sur des cartes et commentés par de nombreux auteurs. Ces projets sont le fruit de la modernité revisitée à chaque époque par les architectes, de l'Art nouveau à aujourd'hui. Au fil de son parcours, le lecteur ouvre son regard sur l'architecture et apprend à connaître la ville et son histoire.

    Des ouvrages de référence incontournable :
    Fruit d'un important travail de recherche scientifique mené en collaboration avec les universités, l'ambi- tion culturelle de la collection « Guide d'architecture moderne et contemporaine » est de permettre au lecteur de s'approprier la modernité d'un héritage bâti en Wallonie et à Bruxelles. Richement documen- tée, la collection vise un public large, sensibilisé au tourisme culturel et habitué aux guides de voyage.

    Un guide soutenu par des spécialistes de l'architecture :
    Le Guide d'architecture moderne et contemporaine Tournai & Wallonie picarde est publié avec le soutien de l'Institut du Patrimoine wallon et de Wallonie-Bruxelles-Tourisme, en partenariat scienti- fique avec les facultés d'architecture de l'Université de Liège, l'Université de Mons, l'Université libre de Bruxelles et l'Université catholique de Louvain.

  • L'histoire de la libération d'une ville enfermée.
    Le démantèlement des fortifications de la ville de Mons, il y a près de 150 ans, a marqué le début de la transformation de la ville.
    Une ville enfermée La ville de Mons est située sur une colline au confluent de deux petites rivières et de leurs vallées facilement inondables.
    Exploitant les caractéristiques du lieu, elle s'est dotée au cours des siècles d'imposantes fortifications, régulièrement adaptées à l'évolution des techniques de guerre. Mais Mons était enfermée et étouffée par cette enceinte.
    Une ville libérée de ses murs En 1861, la ville obtint enfin le démantèlement de ses murs. Mons put alors développer un nouveau projet pour exploiter les vastes espaces rendus disponibles autour de l'ancien centre.
    Cet ouvrage montre combien ces transformations propulsèrent dans la modernité une ville jusqu'alors enfermée dans ses remparts.
    De nombreux aspects du développement de la ville sont évoqués, basés sur des études récentes et la découverte de documents inédits : création de boulevards et avenues, choix posés en matière d'hygiène et développement d'un système de distribution d'eau, contraintes imposées par la nature du sol, démographie de la ville et réflexions sur le logement, etc.
    Une ville ouverte sur l'avenir La transformation de la ville se poursuit encore aujourd'hui. Le livre propose d'ailleurs des pistes concernant le patrimoine, avec notamment la réafectation d'anciens bâtiments dans l'intra-muros, l'habitat et le commerce, la mobilité, l'espace public et les nuisances, les espaces verts.
    Ce livre accompagne l'exposition « Ouvrir les murs » qui se tiendra à la salle Saint-Georges du 27 juin au 30 août 2015.

  • La joie et le désordre font-ils vraiment bon ménage ? Une chose est sûre : pour avoir de nouvelles idées, il faut vivre dans un intérieur rangé et se sentir bien chez soi ! Il te suffit d'appliquer quelques conseils pour remettre de l'ordre dans ton quotidien. Je vais te montrer comment faire, mettons-nous au travail ensemble !

    Mam'zelle Camille - Les livres pratiques à offrir On a toutes besoin de Mam'zelle Camille, cette copine sympa débordante de bons conseils, d'imagination, de gentillesse et d'humour !
    Qu'il s'agisse de la pleine conscience, de la joie de vivre, du rangement ou de la confiance en soi, Mam'zelle Camille s'y connaît ! Elle a testé 1001 techniques et révèle à ses lectrices ses meilleurs trucs et astuces ! Dans un format compact et enrichis de jolies illustrations colorées, ces petits guides se consacrent aux questions et défis auxquels les femmes sont confrontées au quotidien. Très pratiques, ils proposent des solutions concrètes et incitent les lectrices à mettre directement en oeuvre les divers conseils et exercices. Un véritable plaisir de lecture !

    Le cadeau parfait pour sa meilleure amie !

  • On a toutes besoin de cette copine sympa, débordante de bons conseils, d'imagination et d'humour ! Superaliments, régime sans gluten, sans lactose ou sans viande... Comment s'y retrouver dans tout ça ? Faire du sport de compétition, pratiquer le yoga ou tout simplement mieux dormir ? Je me suis fixé une mission : vivre en meilleure santé et plus heureuse. Je t'invite à te joindre à moi et à profiter de mes expériences.

  • « La couleur est par excellence la partie de l'art qui détient le don magique. Alors que le sujet, la forme, la ligne s'adressent d'abord à la pensée, la couleur n'a aucun sens pour l'intelligence, mais elle a tous les pouvoirs sur la sensibilité. » Ces paroles d'Eugène Delacroix ont guidé la structure de cette anthologie, où c'est la couleur qui rythme les pages pour nous faire découvrir une manière de lire et d'apprécier « autrement » ces oeuvres contemporaines, sans a priori aucun sur les mouvements artistiques dont elles sont issues. Pierre Alechinsky y côtoie ainsi Anto Carte et Auguste Herbin y dialogue avec Constantin Meunier. Des extraits littéraires d'écrivains belges sur l'art et la couleur jalonnent les chapitres et offrent au lecteur une évasion artistique au fil des gammes chromatiques présentées.
    Cet ouvrage nous invite à une visite guidée dans une collection d'art, celle de la province du Brabant wallon en Belgique. Cet ensemble, disséminé dans plusieurs bâtiments, était jusqu'ici invisible pour le grand public, auquel il est aujourd'hui « rendu » grâce à ce livre.

  • Sculpteur établi à Bruxelles, Alfred Blondel travaille le bronze, la pierre, la terre cuite et exprime, à travers les corps de jeunes femmes, éloges, rêves et réalité de la beauté féminine.
    Ses oeuvres sont visibles à son atelier, lors d'expositions, et en des lieux publics.

  • L'ambition de la revue est à la fois d'aborder des thématiques qui correspondent à des enjeux concrets tout en prenant le recul nécessaire à une analyse globale. Ce premier dossier thématique mélange les genres et les disciplines de l'Antiquité à nos jours. Ces articles scientifiques s'accompagnent d'autres formes d'écriture propres au champ architectural et urbain opérationnel, telle cette évaluation des aménagements urbains entrepris à Lyon durant la dernière décennie.
    Les articles interrogent les formes urbaines et architecturales qui entourent ceux qui marchent : les portiques le long des rues antiques ou aux abords des temples évoquent la forme archétypale de la déambulation, celle des stoïciens sous la stoa, de la figure du marcheur dans les traités d'architecture romains, tandis que les parcours décorés à l'occasion des Joyeuses Entrées à Bruxelles sont ceux des princes en procession, admirés par la foule. L'apport de la space syntax à la compréhension des parcours dans les vestiges incas ou encore les prothèses développées pour les piétons, telles le tapis roulant, sont également autant de contributions originales aux études sur la marche. Comme l'est aussi le point de vue critique qui amène à retourner la question de la marche en interrogeant l'immobilité.

  • Et vous, dites-moi, comment m'appelez-vous ? Baraque ou cabane ? Ou vacherie peut-être ? Non, vacherie, ça m'étonnerait. Plus personne ne dit ça, aujourd'hui. Tout le monde a oublié qu'avant d'être une parole fielleuse ou une action blessante, malveillante ; une veulerie, une saloperie. avant d'être tout ça, la vacherie, c'était moi, juste moi : l'innocente baraque à vaches. Oui, personnellement, je préfère baraque, moi, comme appellation. J'ai toujours préféré baraque. Mais plus encore maintenant que le taulier de la Maison Blanche s'appelle comme moi. Ah, je vous assure que ça me fait tout drôle . Moi, l'humble bâti champêtre juste destiné à procurer un abri, un ombrage aux bestiaux d'élevage, j'ai le même nom que l'étasunien président, le cow-boy suprême !

    On les connaît sous le nom de baraques, cabanes à vaches ou encore vacheries. Elles sont à nos chers ruminants ce que les porcheries sont aux porcs. Posées au mitan des prés, des prairies, elles offrent un abri aux bovins qui seraient, sans elles, malmenés par le climat et les intempéries. En bois, en tôle, en pierres - ou parfois les trois -, elles se donnent à voir au promeneur curieux sous bien des aspects, tantôt minimalistes, tantôt composites. Elles sont une image du temps qui passe : certaines en voie de disparition évoquent un passé agricole pas si lointain ; d'autres, restaurées ou construites en matériau moderne, ancrent leur réalité dans notre présent ; d'autres encore, issues de la récupération, nous montrent - avec vraiment beaucoup de bonheur, parfois - les vertus du recyclage.

    À travers plus de cent photographies inédites, cet ouvrage nous invite à la découverte d'une cinquantaine d'entre elles, disséminées à travers la Province de Luxembourg. Des dessins de Palix et des fragments littéraires émaillent cette belle promenade à travers une campagne et une agriculture rurale toujours à redécouvrir.

  • La collection " Patrimoine architectural et territoires de Wallonie ", réalisée par la Direction générale opérationnelle de l'Aménagement du territoire, du Logement, du Patrimoine et de l'energie, met à jour et complète le premier inventaire du patrimoine immobilier en Wallonie, publié entre 1973 et 1997, sous le titre " Le patrimoine monumental de la Belgique.
    Wallonie " (editions Pierre Mardaga, 23 volumes en 37 tomes). En effet, l'évolution du concept de patrimoine impose désormais de prendre également en compte d'autres composantes du patrimoine, témoins plus récents ou plus modestes de la vie sociale et économique de la Wallonie, tels que les ensembles bâtis, l'architecture industrielle ou celle des 20e et XXIe siècles, par exemple. En outre, les dimensions paysagère et urbanistique d'un ensemble construit sont aujourd'hui reconnues comme étant un patrimoine indissociable de l'architecture.
    Ce nouvel inventaire vise donc à mettre en exergue les spécificités patrimoniales de chaque territoire communal, localité par localité, sur les plans paysager, urbanistique et architectural, en croisant morphologie et dimension historique. Il propose un " état des lieux patrimonial ", une lecture de la géographie des lieux qui puissent aider à mieux comprendre le sens de nos paysages construits et, ainsi, à mieux gérer leur évolution.

  • La collection "Patrimoine architectural et territoires de Wallonie ", réalisée par la Direction générale opérationnelle de l'Aménagement du territoire, du logement, du Patrimoine et de l'Energie, met à jour et complète le premier inventaire du patrimoine immobilier en Wallonie, publié entre 1973 et 1997, sous le titre "Le patrimoine monumental de la Belgique.
    Wallonie" (Editions Pierre Mardaga, 23 volumes en 37 tomes). En effet, l'évolution du concept de patrimoine impose désormais de prendre également en compte d'autres composantes du patrimoine, témoins plus récents ou plus modestes de la vie sociale et économique de la Wallonie, tels que les ensembles bâtis, l'architecture industrielle ou celle des 20e et 21e siècles, par exemple. En outre, les dimensions paysagère et urbanistique d'un ensemble construit sont aujourd'hui reconnues comme étant un patrimoine indissociable de l'architecture.
    Ce nouvel inventaire vise donc à mettre en exergue les spécificités patrimoniales de chaque territoire communal, localité par localité, sur les plans paysager, urbanistique et architectural, en croisant morphologie et dimension historique. Il propose un "état des lieux patrimonial ", une lecture de la géographie des lieux qui puissent aider à mieux comprendre le sens de nos paysages construits et, ainsi, à mieux gérer leur évolution.

  • La commune d'Ans se déploie au nord-ouest de la commune de Liège. Le sud de son territoire comprend les localités d'Ans, de Loncin et une partie de celle d'Alleur ; il est complètement urbanisé et fait partie intégrante de l'agglomération liégeoise. Initialement concentré dans la vallée, l'habitat de type urbain s'y est d'abord développé dans le prolongement du faubourg Sainte-Marguerite, à la sortie de Liège, et plusieurs hameaux se sont établis sur les versants, au relief prononcé, de la Légia. À partir de la seconde moitié du 19e siècle, Ans a connu un important développement économique, lié notamment à l'industrie charbonnière, ce qui a entraîné la densification de son habitat par, entre autres, l'implantation de cités de logement social. Cette expansion s'est poursuivie au 20e siècle par l'urbanisation planifiée du plateau, qui a vu la création de nouveaux quartiers présentant des rues bordées de maisons mitoyennes à toitures plate et de nombreux immeubles à appartements.
    Quant à la partie nord du territoire, s'étendant du hameau de Waroux à Xhendremael, elle appartient à la Hesbaye liégeoise. Les localités s'y caractérisent par un habitat de type groupé généralement entouré d'une couronne de prairies et de vergers, au-delà desquelles s'étendent de vastes zones de terres cultivées. Alleur conserve les constructions les plus anciennes de la commune avec le château et la ferme de Waroux, la chapelle Saint-Pierre et l'ancienne ferme-château de Hombroux. Sont également à épingler, la cense de Montfort à Ans et celle de Montferrand à Loncin. À la limite nord de la commune, le patrimoine militaire est illustré par l'ancien fort de Loncin.

    La commune compte aujourd'hui 27.350 habitants.
    Localités : Alleur, Ans, Loncin, Xhendremael AWANS La commune d'Awans s'étend à la limite nord-occidentale de la commune de Liège. Située en Hesbaye liégeoise, elle présente un relief peu ondulé résultant de la présence d'anciens ruisseaux , dénommés rouwâ, aujourd'hui pour la plupart asséchés. Les vastes campagnes ouvertes, dévolues à la culture céréalière et à celle de la betterave sucrière, sont parsemées de villages de type groupé, auréolés d'une couronne de vergers et de prés. Installés sur les plateaux, les noyaux bâtis présentent un réseau de voiries où s'alignent des fermes des 18e et 19e siècles, en quadrilatère ou en long, implantées à front de rue. Au 19e siècle, des alignements de maisons, souvent mitoyennes, se sont intégrés au tissus primitif et dans la seconde moitié du 20e siècle un habitat de type résidentiel à caractère pavillonnaire, en rupture avec l'implantation, la morphologie et les matériaux traditionnels, s'est développé. Ces extensions importantes sont dues à la proximité de l'agglomération liégeoise et d'un important noeud autoroutier ainsi qu'au passage de la chaussée Liège-Saint-Trond. Cette densification n'a cependant pas trop altéré le caractère rural des différents centres de villages.

    La commune compte aujourd'hui 8.642 habitants.
    Localités : Awans, Fooz, Hognoul, Othée, Villers-l'Évêque

  • L'asbl Les Amis de La Forêt de Soignes est la plus ancienne association belge de défense de l'environnement. Pour fêter son centenaire en 2009, elle a choisi de regarder non vers le passé mais vers l'avenir de cette forêt si chère au coeur de tous ceux et celles qui la fréquentent. Elle a donc invité une vingtaine de spécialistes à mettre à la portée du grand public les dernières connaissances, acquises depuis une trentaine d'années, sur ce fleuron du patrimoine naturel et culturel de la Belgique. En 25 chapitres répartis en quatre parties, cet ouvrage propose ainsi un panorama le plus complet possible des découvertes récentes et recherches nouvelles sur la forêt de Soignes : son cadre historico-géographique, la flore, la faune, l'influence mutuelle du milieu physique et du milieu biologique, les associations de protection. Les promeneurs et autres amoureux de Soignes y trouveront des réponses aux nombreuses et diverses questions qu'ils se posent, telles que : Pourquoi le hêtre régresse-t-il ? Pourquoi est-il si facilement renversé par le vent ? La hêtraie cathédrale a-t-elle encore un avenir ? Même en cas de changement climatique ? Pourquoi laisse-t-on tant de branches et de troncs d'arbres pourrir sur place ou la végétation naturelle croître le long des chemins ? Trouve-t-on encore en Soignes des plantes rares ? Que devient le chevreuil ? Y a-t-il d'autres grands mammifères en forêt ? Qu'en est-il du sanglier ? Y a-t-il beaucoup d'espèces de chauves-souris en Soignes ? L'agglomération bruxelloise tire-t-elle de la forêt une partie de l'eau qu'elle consomme ? Pourquoi cavaliers, cyclistes et même souvent piétons ne peuvent-ils pas s'écarter des chemins ? Peut-on lâcher son chien partout ? En quoi la forêt a-t-elle changé du fait de sa répartition entre les trois Régions ? Comment éviter le morcellement de Soignes par les voies de communication ? Espinette/Hut - Jezus-Eik/Notre-Dame au Bois - Bonne Odeur/Welriekende... Pourquoi les noms de lieux ne coïncident-ils pas toujours dans les deux langues ?

empty