L'appel de la forêt

 (Lu par Michel Vuillermoz)

Traduit de l'ANGLAIS (ETATS-UNIS)

À propos

Buck est un chien de compagnie qui vit une paisible existence chez son maître. Tout bascule lorsqu'il est enlevé puis vendu à un maître de chiens de traîneau qui l'emmène dans le grand Nord. Il doit alors apprendre à se battre contre le froid et contre les autres, pour imposer sa place dans la meute. Peu à peu, ses instincts naturels refont surface et Buck devient ce qu'il a toujours été sans le savoir : un animal sauvage qui ne cherche pas la compagnie des hommes. L' Appel de la forêt est le roman le plus célèbre de Jack London.


Rayons : Jeunesse > Littérature Enfants > Romans


  • Auteur(s)

    Jack London

  • Éditeur

    Éditions Thélème

  • Distributeur

    Flammarion

  • Date de parution

    11/11/2008

  • EAN

    9791025600818

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    162 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Poids

    252 016 Ko

  • Lectorat

    à partir de 8 ANS

  • Diffuseur

    Flammarion

  • Entrepôt

    ePagine

  • Support principal

    livre-audio (mp3)

  • Version ePub

Aucune information sur l'accessibilité n'est disponible

Jack London

Né le 12 janvier 1876 à San Francisco, Jack London connaît une enfance misérable et entame à quinze ans une vie d'errance. Il exerce de nombreux métiers pour survivre : marin (jusqu'au Japon et à la Sibérie), blanchisseur, ouvrier dans une conserverie de saumon, pilleur d'huîtres, chasseur de phoques, employé dans une fabrique de jute... Après avoir participé à une marche de chômeurs vers Washington, il adhère au socialisme. Devenu vagabond, il est arrêté fin 1894 et passe un mois dans un pénitencier. En 1897, il participe à la ruée vers l'or du Klondike. Atteint du scorbut, il est rapatrié. C'est le début de sa prolifique carrière d'écrivain. À sa mort en 1916, des suites d'un empoisonnement du sang, il laisse quelque cinquante livres, parmi lesquels L'Appel de la forêt (1903), Croc-Blanc (1906) et Martin Eden (1909).

empty